HISTOIRE et ORIGINE DU KARAOKE




Déjà à la fin des années 50, des tentatives (qui ne portaient pas encore le nom de "karaoké") eurent lieu. C'est le cas par exemple de l'émission télévisée américaine "Sing along with Mitch". L'orchestre de Mitch Miller faisait chanter les téléspectateurs pendant qu'apparaissaient à l'écran les paroles avec une petite boule sautillant d'une syllabe vers la suivante.

Le phénomène du karaoké serait né dans un bar de Kobe, à l'ouest du Japon. Kōbe, (Kobé pour l'exonyme français) est la plus grande ville et la capitale de la préfecture de Hyōgo, située sur l'île de Honshū proche d'Ōsaka. La ville possède l'un des plus grands ports du Japon. Elle compte plus de 1,5 million d'habitants à la mi-juin 2005. 3 millions d'habitants peuplent Kōbe et sa périphérie (Akashi, Kakogawa, etc.).

Un soir, le guitariste d'un groupe amateur ne pouvant venir, le propriétaire des lieux eut l'idée d'enregistrer sur cassette la musique d'accompagnement : les chanteurs adorèrent ça. Le karaoké était né. Il est possible que ce soit partiellement une légende, mais c'est à partir de ce moment, c'est-à-dire le milieu des années 70, que le karaoké est devenu populaire et a commencé à croître économiquement parlant au Japon (par la production d'un matériel technologique spécifique).

Le karaoké est une distraction typique pour les employés japonais qui s'est développé notamment à partir de pianos bars. Ils vont dans un bar avec leurs collègues après le travail et, après quelques verres, le karaoké devient un véhicule d'expression et de communication. Le karaoké s'est ensuite répandu vers d'autres pays et, s'il est resté un phénomène de mode dans certaines régions, il demeure solidement implanté dans d'autres pays.

KARAOKE est un mot composé en Japonais du terme "kara" qui signifie "vide" (à partir du mot Japonais Karappo) et du terme "oke" qui est un diminutif du terme japonais "okesutora" signifiant "orchestre" , en gros, "orchestre vide" . Des bandes enregistrées avec de la musique (sans la dimension vocale) et la partie graphique ( paroles de la chansons ) sont appelées "karaokés".

Cf source

Suivez nous!